thumbs.web.sapo.io
Les trois brigands, de Tomi Ungerer - Strasbourg

L’alsacien (Elsässisch, Elsàssisch ou encore Elsàsser Ditsch) est la dénomination donnée aux parlers alémaniques et franciques traditionnels d’Alsace. Ces langues régionales sont qualifiées de « dialectes » dans le sens où leur grammaire et leur graphie ne sont pas (originellement) codifiées. La langue normalisée utilisée pour les transcrire est aujourd’hui l’allemand standard. Toutefois, tous ces « dialectes » ont une origine linguistique antérieure — située autour du IVe et du Ve siècle — et commune à celle de l’allemand standard qui n’a, lui, émergé qu’à partir du XVe siècle.

L’alsacien est la deuxième langue autochtone parlée en France (en nombre de locuteurs) après le français si on considère l’occitan comme un ensemble de parlers non homogènes, et la troisième dans l’hypothèse contraire. En 2014, on dénombrait 800 000 locuteurs de l’alsacien (au sens large, c’est-à-dire tous les parlers germaniques rassemblés sous cette appellation) dans la région, sur 1,8 million d’habitants, soit 43 % de la population interrogée.

https://www.olcalsace.org/ Office pour la Langue et la Culture d’Alsace

Association Alsabask  www.facebook.com/asso.alsabask.1